Mise bas de début hiver ou de fin février?

Mise bas de début hiver ou de fin février, il y là un vrai choix d'éleveur, un choix technique qu'il faudra assumer jusqu'à la commercialisation de ses agneaux...

J'évoque ici mon expérience qui se déroule sur des prairies permanentes dont certaines sont humides: ça n'est donc ni du RGA-trèfle, ni du parcours...

Mise bas de début hiver:

Là on choisit une lactation d'hiver où la mère sera soutenue par du foin voire un peu de céréales et où l'agneau profitera du meilleur de la qualité de l'herbe du printemps avant et surtout après son sevrage vers 4-4.5 mois; sa croissance sera donc bien avancée fin juin. Et certains agneaux nés simples pourront être commercialiés autour de 6 mois si tout va bien. Les autres attendant la rentrée pour être petit à petit commercialisés sans qu'il n'y ait dans cette race de véritable différence de goût (à objectiver quand même) liée à l'âge entre 6 et 10 mois. Il me semble que certains morceaux (collier voire côte première prennent un goût plus renforcé après un an).

Mise bas de fin février:

Là on choisit de privilégier la pousse de l'herbe pour la mère qui va donc avoir une lactation optimisée, les agneaux qui en seront sevrés seront très beaux début juillet. la question est alors: qu'est-ce qu'ils ont à manger de qualité dans l'été pour finir croissance et finition? Qu'avez-vous à leur apporter pour que la croissance, qui va se réduire, ne se "casse" pas. Il est très compliqué de faire redémarrer une croissance qui s'est stoppée; ça peut prendre quelques mois.. N'ayant pas trouvé moi-même la réponse avec les moyens entre mes mains (type de prairie et race tardive), je n'ai donc pas choisi cette période de mise bas. Ceci dit, mes agnelles d'un an mettent bas à cette période car je préfère qu'elles soient décalées des adultes et que justement elles profitent de la bonne nourriture du printemps (sans concurrence à l'auge) pour assumer leur lactation.