La race Landes de Bretagne est tardive, elle n'a pas été sélectionnée ni sur la précocité, ni sur la vitesse de croissance: on doit se faire à l'idée qu'une très bonne croissance d'un agneau sera au maximum de 180 grs/jour en moyenne sur ses 6-7 mois de vie (né à 3-4 kg + 32 kg en 6 mois, soit un agneau de 35 kg vif).

On évoque là, dans la situation actuelle vécue, un agneau mâle qui sera souvent un simple plutôt qu'un double , ce dernier obtiendra une moyenne plus proche de 150-160 grs/jour maxi et sera abattu plus tard en saison. Pour moi les agnelles sont (presque) toutes gardées pour la reproduction (nécessité de sauvegarde génétique, demande forte dans la race).

Comment obtenir cette moyenne de croissance de 180grs/jour sur les 6 mois?

sachant qu'il y aura 2-3 phases dans cette période:

  • Phase lactée : le lait de la mère est l'aliment unique ou très majoritaire pour les besoins de l'agneau (0- 2 mois), la mère est complémentée par des céréales (ex jusqu'à 250 grs/jour de mélange céréalier en grains); le foin puis le pâturage doivent être à disposition de l'agneau le plus tôt possible (pendant l'hiver) afin notamment d'éviter le stress de la soudaine mise à l'herbe (éviter le risque d'entérotoxémie)
  • Phase intermédiaire: le pâturage entre de plus en plus dans la composition du menu (2-4 mois), l'herbe doit être de qualité et la rotation des parcelles doit être rapide; la tétée est autant un moment de bien-être et de confort pour l'agneau qu'un moment nutritif; il est administré un complément alimentaire à propriétés vermifuges (ex ANIVER alternativement avec  SPECIAL C de chez Biomat) en mars, avril, voire mai
  • Phase pâturage: L'agneau peut garder une bonne croissance (proche de la phase lactée) jusqu'à mi-juillet si:
  1. l'herbe reste feuillue
  2. il est tondu vers la mi-juin (propice au redémarrage de l'appétit même en période chaude)
  3. il est sevré de sa mère et éloigné du troupeau (en lot de mâles)

La date de mise bas intervient-elle dans ce résultat ?

Je pense que oui

ayant essayé plusieurs périodes de début de mise-bas: fin novembre, début décembre, début janvier, fin janvier, il me semble que la meilleure période de mises-bas serait entre mi-décembre et mi-janvier, car:

  • Le troupeau est habitué à être rentré tous les soirs et à manger du foin renouvelé quotidiennement (début de complément céréales, + complément avec Iodamine (Biodalg)
  • l'hiver est déjà installé
  • le temps ne sera pas trop long avant les premières pousses d'herbe

Mises bas trop vite (avant décembre) = l'hiver est trop long ensuite et l'agneau perd son élan de croissance

Mises bas trop tard (après fin janvier) = l'agneau n'a pas profité au maximum de la meilleure pousse d'herbe du printemps et l'été arrive déjà ..

Remarque: On parle peu du parasitisme interne car ces meilleurs agneaux n'auront pas l'occasion d'être gênés par ceux-ci; seuls les lots suivants le seront peut-être en fonction de la météo, du type de rotation de parcelles, de l'accès des agneaux aux parcelles fauchées (donc propres), .. L'idéal est de faire une coproscopie en mileu d'été pour s'en rendre compte.

Les agneaux nés plus tard ou les doubles, nourris de la même façon, garderont eux aussi l'élan de croissance qui leur permettra d'être abattus à plus de 32 kg avant 10 mois (objectif de 15kg de carcasse minimum).

Il est possible également de castrer (à la pince vers 3-4 mois) les agneaux petits et/ou issus d'agnelles afin de ne es faire abattre qu'au printemps suivant.